0

Groupe d’eau glacée : fonctionnement, avantages et prix

climatiseur

L’eau est un très bon vecteur d’énergie, raison pour laquelle on l’utilise dans la production d’air froid dans une habitation, dans un local professionnel ou dans le secteur industriel. L’appareil qui assure la distribution de ce froid est dénommé « groupe d’eau glacée » ou « chiller » en anglais. On le préfère aux climatiseurs traditionnels et autres systèmes de refroidissement de process industriels de par son aspect écologique. Comment fonctionne ce système ? Quels avantages peut-on tirer de son utilisation ? À quel prix peut-on l’acheter ? Des questionnements auxquels nous allons répondre tout de suite dans cet article. Bonne lecture.

Groupe d’eau glacée : définition

Le groupe d’eau glacée est une structure destinée à assurer la production de froid à détente indirecte. De manière plus claire, ce système fait usage d’un fluide intermédiaire ou fluide frigoporteur (de l’eau pure ou de l’eau glycolée) pour acheminer le froid vers des émetteurs tels que des ventilo-convecteurs intégrés dans les faux-plafonds. Ce point le différencie des autres systèmes de climatisation qui utilisent directement un fluide frigorigène circulant à l’intérieur de leur tuyauterie. C’est le cas d’un climatiseur split-system.

Le groupe d’eau glacée est couramment employé pour refroidir les process industriels (en vue d’une fabrication ou d’une conservation d’un produit) et les liquides. On le retrouve, par exemple, dans les industries chimiques, aéronautiques, agro-alimentaires, d’applications technologiques et autres. Aussi, les résidences individuelles, les locaux de bureaux et les hôtels peuvent également faire office de lieux d’installation d’un chiller.

Groupe d’eau glacée : composants et fonctionnement

Plusieurs éléments composent un groupe d’eau glacée, notamment : une vase d’expansion, un disconnecteur, un soupape de sécurité, un filtre à tamis, des circulateurs, un contrôleur de débit, un manomètre, une sonde de régulation, une sonde antigel, un compresseur, un évaporateur à eau, un détendeur et un condenseur.

Ce système fonctionne de la même manière que les climatiseurs à circuit frigorifique. Il produit de l’eau glacée à partir des calories de l’eau ou de l’air et d’un fluide frigorigène. Cette eau circule dans les canalisations et passe ensuite dans une centrale de traitement de l’air, un échangeur ou un ventilo-convecteurs afin de refroidir l’air.

Il existe deux modes de fonctionnement du groupe d’eau glacée :

• système air/eau : ce sont les calories de l’air qui sont utilisées pour produire l’eau froide. Le dispositif dans cette catégorie est adapté aux installations en extérieur qui sont souvent dépourvues d’eau pour assurer le refroidissement.

• système eau/eau : ici, ce sont les calories de l’eau qui sont puisées afin de produire de l’eau glacée. Ce système est plus performant et plus économique par rapport au groupe d’eau glacée air/eau.

Groupe d’eau glacée : atouts

Le système de production d’eau glacée constitue une alternative plus intéressante face au système utilisant des fluides frigorigènes. Il existe plusieurs raisons à cela :

• la manipulation de l’eau ne présente aucun danger particulier pour la santé du frigoriste ou du plombier en cas de maintenance ou de réparation du système. C’est un fluide naturel et non polluant.

• le système à eau glacée élimine tout risque de fuite de produit dangereux. En effet, les ERP équipés d’un climatiseur à fluide frigorigène doit installer des détecteurs afin de repérer les fuites éventuelles sur le réseau de canalisation. Vu la dangerosité de ce fluide, sa production ainsi que son utilisation deviennent progressivement interdites.

• pour les systèmes qui utilisent de l’eau glycolée, le risque de gel est écarté. Aucun souci donc, en cas de baisse importante de température.

• c’est un système efficace et performant, surtout s’il est combiné avec la technologie inverter. Ce couplage permet de réduire l’émission de CO2, mais aussi de faire des économies d’énergie considérables.

Groupe d’eau glacée : prix

Le prix d’un système de production d’eau glacée varie selon la puissance, sa performance énergétique et la température à laquelle il produit le froid. En moyenne, il coûte entre 300 et 10 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.