0

À quoi sert un échangeur d’air ?

échangeur d'air

Afin de garantir une bonne circulation de l’air frais, l’échangeur d’air s’est révélé comme un équipement indispensable. En effet, depuis de nombreuses années, l’échangeur d’air fait partie des nouvelles constructions comme le stipule le Code national du bâtiment. Il permet un contrôle plus élevé de la qualité de l’air dans les maisons et résidences privées. Quel rôle joue l’échangeur d’air ?

Échangeur d’air : Quel est son rôle ?

La mise en place d’un échangeur d’air dans une maison est devenue nécessaire. Toutefois, l’installation d’un tel équipement nécessite une expertise spécifique. Ainsi, Spécialités Chaud-Vent-Froid se propose d’offrir l’expertise nécessaire pour installer un échangeur d’air.

L’échangeur d’air a pour principal rôle l’apport d’air extérieur vers la demeure dans le but de renouveler régulièrement l’air de l’intérieur. Il s’agit d’un appareil recommandé fortement pour les logements modernes à cause de l’assemblage des murs extérieurs.

Pendant la respiration, le CO2 est dégagé. De plus, les différents produits domestiques produisent à eux aussi leur lot de gaz polluants. Dans ce cas, il est important de renouveler l’air de l’intérieur afin de conserver une meilleure qualité d’air. Ainsi, l’échangeur d’air est conçu pour procéder à l’évacuation de l’air humide vers l’extérieur.

Installation et ajustement de l’échangeur d’air

Selon des études récentes, il a été démontré que les échangeurs d’air sont pour la plupart mal installés. Ainsi, pour bénéficier des meilleures performances et de toutes les fonctionnalités de l’appareil, certaines vérifications sont à faire. Il est important de confier les vérifications de l’échangeur d’air à un professionnel. Pendant la vérification, le professionnel vérifiera 5 points importants.

  •         La vérification de tous les diffuseurs d’air présents dans les chambres ;
  •         Vérifier si l’échangeur d’air a actionné la ventilation mécanique ;
  •         Vérifier la souplesse ou la rigidité des conduits afin d’assurer l’équilibre dans la répartition de l’air ;
  •         S’assurer de la teneur en humidité à l’intérieur du logement.

Il est conseillé de mettre l’échangeur d’air en marche pendant une vingtaine de minutes chaque heure. Ainsi, les coûts élevés liés au chauffage sont réduits. En s’assurant d’une installation adéquate de l’appareil, cela offrira un meilleur confort et une meilleure qualité d’air.

Pourquoi utiliser un échangeur d’air pour l’aération des pièces de la maison ?

L’aération des pièces d’un logement permet aux résidents de profiter pleinement de celui-ci. L’air qui sort contient des polluants provenant de la fumée, des produits de nettoyage et aussi de l’humidité. Cette dernière peut être la cause de moisissure sur les murs. De ce fait, il est important de faire entrer l’air neuf et faire sortir l’air vicié fréquemment.

Échangeur d’air : Utilisation en hiver

Pendant l’hiver, l’échangeur d’air à une grande utilité, car il n’est pas possible d’utiliser la ventilation naturelle. Pour utiliser l’échangeur d’air de la meilleure des manières, il faut réaliser un entretien des conduits et des grillages régulièrement. Il est primordial de contrôler le taux d’humidité à l’intérieur du logement. Par ailleurs, l’échangeur d’air peut être calibré pour fonctionner au maximum de ses capacités.

Il existe également la possibilité de laisser l’appareil allumé toute la journée pour assurer le renouvellement d’air. Il faut préciser que l’échangeur peut aussi être installé en plus d’un système central. En effet, le système central est composé de nombreux systèmes tels qu’une thermopompe, un échangeur d’air, un ventilo-convecteur, un humidificateur, un serpentin et enfin un système de contrôle.

Échangeur d’air : Lequel choisir ?

Pour choisir l’appareil adéquat pour la maison, il est nécessaire de déterminer les besoins du logement et le rôle et l’utilité de l’échangeur d’air. Toutefois, il existe un certain nombre de facteurs pouvant faciliter le choix d’un appareil. Il s’agit entre autres :

  •         Le nombre de personnes qui occupe la pièce ;
  •         La présence des personnes allergiques ou de fumeurs ;
  •         La vitesse d’accumulation de l’humidité ;
  •         La fréquence de cuisine dans le logement.

Toutes ces différentes informations permettront au professionnel de trouver l’appareil convenable pour le logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.