0

Tuto : comment installer une clim réversible soi-même ?

entretien chauffage

Le climatiseur réversible réchauffe votre maison en hiver. En été, il permet de rafraîchir votre intérieur. Il assure votre confort et celle de votre famille tout au long de l’année. Après l’achat de votre chauffage thermodynamique, il faut penser à son emplacement ainsi qu’à son installation. Soit vous sollicitez les services d’un spécialiste dans l’installation d’un climatiseur, soit vous le faites vous-même. Quel que soit la marque choisie, vous pouvez procéder à sa pose vous-même. Vos notions en bricolage et en électricité vous aideront dans les étapes de l’installation.

Les démarches nécessaires

Avant de faire la pose du climatiseur inversé, il y a certaines démarches à suivre. Si vous êtes propriétaire de maison, il faut faire une demande de travaux auprès de la mairie. A noter que l’équipement se compose de 2 unités dont l’une se place à l’intérieur de la maison et l’autre à l’extérieur. Ce dernier engendre alors la modification de la façade, d’où la nécessité de la demande.

Si vous êtes locataire, en plus de la demande auprès de la commune, il faut également demander l’aval du propriétaire pour la modification de sa maison. Lorsque vous habitez en copropriété, vous devez avoir le consentement de tous vos voisins ainsi que du propriétaire de la maison. Ces autorisations obtenues, vous pouvez entamer les travaux d’installation du climatiseur.

La préparation pour l’installation

Le choix de l’emplacement de votre clim réversible reste primordial. Le bloc qui se situe en extérieur est à poser dans une zone hors d’atteinte du soleil et des intempéries. Éloignez-le des endroits de passage. Un endroit isolé et peu fréquenté conviendra. Le bloc en intérieur sera installé loin des appareils électriques et toute source de chaleur. Privilégiez les zones en hauteur, avec un support capable de supporter le poids de l’appareil. Évitez les supports fragiles qui risquent de causer des accidents. Installez la clim à 2 mètres au-dessus du sol, loin des endroits stratégiques comme le lit, le canapé ou encore la table. Ne la posez pas à votre hauteur, sinon l’air chaud ou froid risque de vous souffler en pleine figure. Choisissez un emplacement relié avec le bloc extérieur pour faciliter le raccordement entre les deux unités, et qui favorise l’échange d’air.

L’installation de l’unité intérieur

Une fois l’emplacement de l’appareil trouvé, procédez à la pose du bloc à l’intérieur de votre maison. Percez un trou sur le mur afin de relier les deux blocs intérieurs et extérieurs. Les liaisons frigorigènes et les câbles électriques passeront par ce trou. Faites également passer le tuyau d’évacuation des condensats vers l’extérieur, tout en respectant la pente. Il est maintenant temps de raccorder les fils électriques ainsi que les tuyaux de la clim. Prévoyez la mise en place d’une goulotte entre le bloc intérieur et le bloc extérieur afin de protéger les liaisons. Fixez la plaque de montage sur laquelle l’appareil va se positionner. Enfin, fixez l’unité intérieure.

La pose du bloc extérieur

Le climatiseur engendre des vibrations sur le mur. Alors, il est judicieux de le poser au sol. Pour ce faire, coulez une dalle de béton sur le sol pour qu’il soit bien à plat. Veillez à ce que la dalle soit un peu en hauteur afin de protéger l’appareil. Prévoyez un amortisseur sous-pied pour absorber les vibrations. Branchez les liaisons filaires avec le bloc intérieur. Pour assurer une performance optimale de l’appareil, assurez-vous qu’il n’y ait pas d’obstacle sur la façade. L’évacuation de l’air ne doit pas être entravée. Installez un tableau de bord pour l’unité extérieure. Prévoyez également une alimentation électrique depuis ce tableau afin d’alimenter les deux blocs de l’appareil.

Il ne reste plus qu’à poser la partie extérieure du climatiseur réversible. Maintenant, vous pouvez profiter du confort de votre appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.