0

Tour d’horizon sur l’entretien d’un climatiseur réversible

Tour d'horizon sur l'entretien d'un climatiseur réversible

Fonctionnant comme une pompe à chaleur air-air, le climatiseur réversible a besoin d’un entretien régulier et de qualité pour garantir son bon fonctionnement toute l’année. L’entretien permet également d’éviter les accidents domestiques et les surconsommations d’énergie. Quelles sont les autres bonnes raisons d’entretenir un climatiseur réversible ? Quand et comment procéder ? Vous trouverez dans cet article les réponses à toutes ces questions.

Pourquoi entretenir un climatiseur réversible ?

L’installation d’un système de climatisation réversible est indispensable pour votre confort de vie en toute saison. Pour que l’appareil puisse remplir correctement ses fonctions de rafraîchissement de l’air intérieur en été et de chauffage en hiver, un entretien régulier s’impose. Cette maintenance est indispensable pour :

– Garantir la pérennité du climatiseur et mettre hors du danger votre maison. En effet, l’entretien permet de réduire, voire éviter les pannes liées aux différents composants de l’appareil. Par ailleurs, cela réduira les risques de court-circuit et d’incendie.

– Réduire la consommation énergétique de l’appareil. Un climatiseur réversible peut fonctionner toute l’année : en mode froid l’été et en mode chaud l’hiver. Les poussières qui s’accumulent dans les filtres et l’encrassement de certains éléments peuvent gêner le fonctionnement de l’appareil. Ces gênes demanderont à votre appareil plus d’effort pour fonctionner, ce qui entraînera une usure de pièces et une surconsommation d’électricité.

– Purifier l’air intérieur du logement. Des filtres bien entretenus permettent d’obtenir un air ambiant sain et d’éviter les allergies. En effet, avant de passer dans l’air circulant dans le système de climatisation, les bactéries peuvent se développer dans les filtres encrassés. D’où la nécessité de nettoyer régulièrement les filtres à air.

À quelle fréquence faire l’entretien d’un climatiseur réversible ?

Il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs modèles de climatiseur réversible. Tous n’ont pas les mêmes besoins en termes d’entretien. Selon la marque et le modèle de l’appareil, les plages d’entretien pourront être différentes, mais la régularité demeure toutefois importante. Chaque fabricant délivre des notices d’utilisation dans lesquelles on trouve la fréquence d’entretien du climatiseur réversible selon les pièces concernées. Certains modèles comportent même un témoin d’avertissement, en particulier pour le nettoyage et le remplacement des filtres à air. C’est un signal à ne pas négliger : plus, vous tarderez à intervenir pour faire l’entretien du climatiseur après le déclenchement de ce voyant, plus vous prendrez des risques sur le bon fonctionnement de l’appareil.

En règle général, le filtre à air d’une climatisation réversible doit être nettoyé au moins une fois par mois. Le fluide frigorigène doit être supervisé au minimum une fois par an, surtout pour les appareils qui en contiennent plus de 2 kilos.

Entretenir soi-même un climatiseur réversible ou faire appel à un professionnel ?

Il est possible d’entretenir soi-même un climatiseur réversible, s’il s’agit d’un entretien partiel ou de petits nettoyages quotidiens. Par exemple, il est facile de nettoyer les filtres ou de dépoussiérer les unités extérieures de l’appareil. Mais si vous désirez faire un entretien général ou plus approfondi comme nettoyer ou vider le bac à condensats, désinfecter la climatisation ou encore manipuler le fluide frigorigène, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel du domaine comme INTERNORM à Nice. Pourquoi ? C’est une obligation, selon le décret n°2020-912 du 28 juillet 2020 relatif à l’entretien et l’inspection de systèmes de chauffage et de climatisation. Par ailleurs, le climatiseur réversible est un appareil complexe et dont le fluide frigorigène est un liquide toxique qui peut gravement nuire à la santé. Solliciter une intervention ponctuelle peut être nécessaire, mais moins bénéfique pour le système à moyen et long terme. Il est préférable de souscrire un contrat d’entretien annuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.