0

Comment chauffer sa véranda en hiver ?

véranda en hiver

La véranda est une pièce à part entière du logement. Elle est utilisée dans une habitation toute l’année et même durant la période froide. Pendant cette période, le vent se lève, la neige tombe et le ciel change de couleur. Il est alors temps de chercher des solutions pour chauffer sa véranda pour pouvoir en profiter pleinement en hiver. Dans ce guide, on vous montre comment chauffer sa véranda pour assurer son confort.

Isolation de la véranda du froid

Le premier élément à prendre en considération est la qualité d’isolation de base de la véranda. Inutile d’investir dans un système de chauffage onéreux si la véranda ne bénéficie pas d’une bonne isolation. Pour cela, dès la conception de la véranda, il est préférable d’opter pour une isolation optimale.

Ainsi, pour une meilleure isolation du sol, il est conseillé de faire couler entre le terrain et la véranda, une dalle de béton. Ensuite, il faut y mettre un revêtement étanche comme du bitume ou de la mousse. De cette manière, vous enregistrez moins de perte de chaleur. Si ces travaux n’ont pas été entrepris pendant la conception de la véranda, il est possible de faire des travaux de rénovation.

Par ailleurs, l’isolation par les vitres est aussi une excellente solution pour éviter des déperditions de chaleur.

Choisir un système de chauffage adapté

Pour chauffer sa véranda en hiver, il faut trouver un système de logement qui convient à votre logement. C’est-à-dire celui qui apportera une température optimale tout en économisant de l’énergie. L’idéal est d’opter pour l’installation d’un chauffage électrique, vous pouvez contacter un chauffagiste pour la pose.

Le chauffage électrique est une solution facile d’installation, mais peut être onéreux quand vient le moment de régler la facture. Il est donc conseillé d’éteindre le circuit de chauffage de l’habitation jusqu’à la véranda. Si vous optez pour une chaudière très puissante, vous n’aurez qu’à disposer des radiateurs reliés au système central dans la véranda.

Cette fois, c’est la pose qui vous coûtera cher, mais cela vous permet toutefois de profiter d’un confort permanent. Vous économisez aussi sur le long terme. Par ailleurs, si votre choix porte sur un poêle à bois ou à granulé, il faudra prendre soin de bien réguler la chaleur. Cela évite les risques de surchauffe de la toiture.

Bien aérer surtout en période hivernale

Bien que cela puisse paraitre contradictoire, sachez qu’il est encore plus utile d’aérer en hiver qu’en période estivale. En effet, cette technique permet à l’air purifié de plus chauffer une fois que les portes seront refermées. C’est donc le moment de s’armer de courage, d’arrêter les chauffages et d’ouvrir les portes et fenêtres.

Laissez l’air entrer dans la véranda pendant une dizaine de minutes et refermez aussitôt. C’est une méthode qui permet d’échapper aux problèmes de condensation dans la surface.

Fermer les volets le soir

S’il est important d’ouvrir en pleine journée les persiennes en hiver, il est aussi essentiel de les fermer la nuit. Il ne faut surtout pas négliger l’importance des persiennes et des stores dans l’isolation d’une habitation. Pour une isolation complète, sachez qu’il y a des stores de toit fabriqués spécialement pour la véranda.

Chauffer en journée

Laisser le chauffage en marche 24 heures sur 24 ne fera qu’augmenter la consommation en énergie. Mais si vous le chauffez correctement en journée, il sera alors inutile de le faire tourner pendant la nuit.

Utiliser des panneaux solaires

Il n’y a rien de mieux qu’une véranda pour mettre des panneaux solaires et profiter d’une chaleur gratuite et naturelle. C’est une excellente solution qui permet la réduction de la facture d’électricité en auto dépensant sa propre énergie. À l’instar de la pose bioclimatique, il faut tout de même que la véranda jouisse d’une bonne exposition afin d’en profiter au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.