0

Comment maîtriser la consommation des climatiseurs grâce à la maintenance microbiologique ?

Comment maîtriser la consommation des climatiseurs grâce à la maintenance microbiologique ?

Longtemps ignorée par les services d’entretien des appareils de climatisation, la maintenance microbiologique est devenue une technique sans pareille en matière de maîtrise de la consommation des climatiseurs. Cette technique, bien que nouvelle a déjà apporté une grande valeur ajoutée à de nombreux professionnels d’immobiliers. Qu’est-ce que la maintenance microbiologique ? Dans quelle mesure aide-t-elle à maîtriser la consommation des climatiseurs ?

C’est quoi une maintenance microbiologique ?

La maintenance microbiologique de climatisation est une technologie d’entretien des appareils de climatisation qui associe nettoiement et décontamination fongique et bactéricide des climatiseurs. Cette technique est écoresponsable, ne reposant que sur des produits biodégradables d’origine naturelle. Elle a été conçue pour donner aux appareils de climatisation un rendement sanitaire et surtout énergétique conforme aux données constructeur.

Maintenance microbiologique : quels sont ses principaux avantages ?

La maintenance microbiologique procure de nombreux avantages aux professionnels immobiliers. D’abord, elle garantit aux climatiseurs un état sanitaire et ainsi, une hygiène durable et responsable. Elle permet ensuite d’améliorer les rendements énergétiques. C’est l’avantage le plus apprécié de ceux qui l’ont expérimenté. Il a été prouvé que la maintenance microbiologique permet d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie. Elle accroît également l’efficacité et la longévité des climatiseurs.

Quels sont les systèmes de climatisation que couvre la maintenance microbiologique ?

Il a été démontré que les appareils de climatisation mal entretenus sont insalubres à plus de 90%. C’est pourquoi la maintenance microbiologique prend en compte les systèmes de climatisation à eau glacée et tous les autres types d’installation, que ce soit :

–         Les chambres froides ;

–         Les unités de production de froid ;

–         Le chauffage réversible ;

–         Les pompes à chaleur ;

–         Les zones réfrigérées ;

–         Les VMC ;

–          Les CTA…

Quelles sont les causes de la surconsommation énergétique des climatiseurs ?

La perte du rendement énergétique chez les installations d’air conditionné est souvent causée par plusieurs facteurs. Premièrement, cela est dû à l’insuffisance des réglementations relatives aux pompes à chaleur de moins de 12 kw.

Jusqu’à ce jour, la seule réglementation existante se résume à réaliser l’inspection périodique des systèmes de climatisation d’une puissance inférieure à 12 kW. Deuxièmement, cette surconsommation énergétique est causée par le mauvais entretien des climatisations. Cela est relié à des facteurs comme :

  •       Le manque d’outils et de formation adaptée
  •       L’absence de réglementation précise
  •       La mauvaise application des réglementations en vigueur
  •       Le manque de technicité de nettoyage
  •       La rareté des contrôles sanitaires.

La maîtrise de la consommation des climatiseurs par la maintenance microbiologique : comment s’y prendre ?

La maintenance microbiologique de climatisation renvoie à deux opérations fondamentales, et pour lesquelles il faut forcément faire appel à un pro.

Modération de la consommation des climatiseurs à travers les lavages microbiologiques

L’un des grands atouts de la maintenance microbiologique réside dans le fait qu’elle facilite les lavages de type microbiologique. Les lavages microbiologiques sont des opérations de nettoyage consistant à obtenir une propreté à la fois microbiologique et visuelle à travers l’élimination des salissures ou des déchets résiduels. Ils se réalisent à un coût modéré et prennent en compte à la fois le lavage :

  • Des filtres
  • Du bac à condensat et des conduits d’écoulement
  • De la turbine
  • De l’échangeur
  • Des grilles d’aspiration et de soufflage.

Ils sont réalisés avec des produits 100% naturels, 100% biodégradables et suivis d’opérations de désinfection par pulvérisation.

Maîtrise de la consommation des climatiseurs par le contrôle du fonctionnement de chaque unité

Contrôler le bon fonctionnement de chacune des unités des climatiseurs peut également aider à contrôler la consommation énergétique des climatiseurs. Ce contrôle passe d’abord par le démontage de chacune de ses unités. Par exemple, sont démontés l’un après l’autre les capots ou tabliers de protection, les ailettes directionnelles, les volets d’air…

Pour des raisons d’efficacité, il est conseillé d’engager pour ces genres d’opérations un expert féru en maintenance microbiologique comme AC CLEANER SYSTEM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.